Cocktails & saké

Le saké Japonais peut être utilisé par les mixologistes pour réaliser de délicieux cocktails. Vous le savez, c’est la mode des bars à cocktails, les créations fleurissent et les goûts peuvent nous surprendre. Vous pouvez également vous faire plaisir (avec modération) à la maison en réalisant vous-même vos recettes.

Saké et whisky

Le saké Japonais est intéressant à utiliser dans les cocktails. Nous seulement il a un peu plus d’alcool que le vin (15-16%) ce qui permet de lui donner un poids dans l’équilibre des saveurs, mais il a également beaucoup d’umami qui va faire en sorte d’offrir une autre dimension à votre création !

Mais comment faire pour réaliser un cocktail avec du saké ?

Il y a deux possibilités : vous pouvez partir d’une recette existante et la modifier en rajoutant du saké ou vous pouvez partir du saké et créer une recette en fonction des saveurs ressenties.

La première solution est peut être la plus simple. Un grand nombre de sites internet vous proposent des « twists » de cocktails connus et reconnus.

Par exemple, le martini se transforme en saketini ! Le mojito devient le sakéito : vous mettez un petit moins de rhum et vous remplacez le citron vert par du yuzu pour une touche encore plus nippone et vous arrosez de saké pétillant à la place de l’eau gazeuse ! Ou encore la caipirinha, qui se change en caipisaké avec un mélange de saké, de sirop de sucre, de jus de citron vert et des glaçons ! Vous pouvez aussi essayer le saké tonic en remplaçant le gin (ou en choisissant un gin japonais avec du saké).

Tomate et saké

Concernant la seconde solution, il faut faire preuve d’imagination ! C’est le cas de Colin Field qui est le chef barman du Ritz et de son célèbre bar à cocktail l’Hemingway. Colin Field a été élu deux fois meilleur bartender du monde ! Autant dire qu’il s’y connait en alcools !

Il propose deux cocktails sympathiques : le Tokyo Oh Oh qui est un mélange de Junmai Daiginjo Nigori (non filtré) avec du Champagne. Il a créé ce cocktail à Tokyo dans l’hotel où a été tourné le film Lost in Translation. Il a donc naturellement demandé à Sofia Coppola, la réalisatrice, de baptiser ce cocktail simple mais efficace.

Colin Field a également créé l’Amaterasu qu’il n’a réalisé qu’une seule fois lors d’un événement. Il a mélangé du Junmai Daiginjo avec un Cognac dans lequel il avait laissé macérer de la truffe. Il a également mis un glaçon qui était à base de 93% d’eau et 7% de saké emprisonnant une fleur fraîche de cerisier ! Un cocktail luxueux et complexe pour des palais raffinés !

Cocktail saké

Et de votre côté, avez-vous déjà essayé le saké en cocktail ? Si oui, partagez vos recettes !!

France Bleu Gironde

#Emission France Bleu Gironde du 21 Octobre 2020 (16:20 pour réécouter le passage en cliquant sur le lien)

Cet article vous a plu ?

Si cet article vous a plu vous pouvez le partager avec vos amis et continuer à en discuter sur les réseaux sociaux.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest