Glace au saké

En 2017, lors d’un voyage au Japon, j’ai visité la magnifique ville de Kanazawa. Si vous avez l’occasion, quand on pourra de nouveau voyager, je vous conseille de visiter cette ville. Si Kyoto est connue pour être empreinte de traditions avec notamment les Maiko et Geisha, le centre historique de Kanazawa est comme figé à l’époque des Samouraïs.

Kanazawa
Rue traditionnelle du centre historique de Kanazawa

Kanazawa est située côté Mer du Japon et a de délicieux fruits de mer, notamment le crabe ! Je m’étais arrêtée dans un petit restaurant qui ne payait pas de mine spécialisé dans le met délicieux et j’ai mangé l’un des meilleurs repas de ma vie ! Kanazawa c’est aussi la feuille d’or et l’un des jardins les plus beaux du Japon : Kenroku-en. Bref, il y a tout pour être heureux là-bas !

Crabe
Le propriétaire cuisinier avec son crabe frais tout droit sorti de l’aquarium !!

Surtout qu’en plus ils font du saké et lors de cette escapade, on m’a fait déguster de la glace au saké kasu ! C’était très bon… Alors par les airs d’été qui nous touchent actuellement en France, entre deux rayons de soleil, voici des petites recettes de saké glacé !

Oishiiii katta desu !

La glace au saké kasu est peut être la plus connue au Japon. Le saké kasu se sont les lies de saké : les levures mortes mais aussi les résidus de riz. C’est donc un peu sucré, aromatique et crémeux. On peut s’en procurer dans les Kura. Par exemple Les Larmes du levant en vend.

Pour une glace au saké kasu il vous faut :

  • 5 jaunes d’oeuf
  • 100g de sucre
  • 70g de saké kasu (ou plus en fonction de vos goûts)
  • 350ml de lait entier
  • 350ml de crème épaisse
  • une pincée de sel

Mélangez les jaunes d’oeuf ainsi que le sucre pour que le mélange soit homogène. Prenez le saké kasu (rajouter un peu de saké pour que le mélange ne soit pas trop dur si nécessaire) et mettez le dans une casserole au bain marie. Mélangez avec le lait entier et la préparation à base d’oeufs pendant 10 minutes environ sur feu doux. Il faut que vous obteniez une costarde (une crème). Rajoutez la pincée de sel et la crème entière. Vous pouvez mettre un peu de gingembre si vous le souhaitez. Laissez refroidir puis mettez le mélange dans votre turbine à glace.

Si vous passez à Tokyo, vous pouvez vous arrêter chez Sakeice pour une petite coupe !

Glace au saké kasu
Glace au saké kasu à Kanazawa

Il est aussi possible de faire du sorbet à base de saké. C’est plus facile à faire avec ou sans sorbetière. C’est quelque chose de classique et de gourmand au Japon. Il vous suffit de mettre votre saké dans un récipient rectangulaire et de le mettre au congélateur. Je vous conseille plusieurs sakés pour faire cela :

Enfin, pour faire plaisir au Chef Jesus, j’ai trouvé une petite variante du saké glacé : l’Affogato al Saké ! Originaire d’Italie, la recette consiste à verser un expresso bien chaud sur de la glace vanille. Pourquoi ne pas faire la même chose avec le saké ? Et là on peut varier les plaisir :

  • Kameman chaud, un saké atypique et authentique avec de la glace vanille
  • Uroko chaud, un saké traditionnel sur un sorbet citron
  • Mio le saké pétillant bien frais sur une glace gingembre
  • un Umesaké fruité à température ambiante sur une glace vanille

Ohlàlà… Il y en a des choses à essayer et à déguster (avec modération) pour cet été !

France Bleu Gironde

#Emission France Bleu Gironde du 6 Avril 2021 (14:35 pour réécouter le passage en cliquant sur le lien)

Cet article vous a plu ?

Si cet article vous a plu vous pouvez le partager avec vos amis et continuer à en discuter sur les réseaux sociaux.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest