La célébration autour du saké !

En ce jour de fête de l’Armistice, le 11 Novembre 2020, j’ai pensé qu’il pouvait être sympathique de parler de célébration ! En effet, je suis sure que nos aïeuls ont fêté la fin de la guerre, peut être avec du vin ou pour les plus riches, du champagne !

Au Pays du Soleil Levant, le saké est un moyen de fêter les événements du quotidien et aussi ceux qui sont importants au cours de la vie. Voici quelques exemples de célébrations autour du saké.

Cadeau japon

Le saké japonais est souvent offert comme cadeau. Les japonais sont très fans de cadeaux et en particuliers si ceux-ci sont des cadeaux alimentaires ! On peut donc offrir du saké comme symbole de sympathie et aussi de condoléances. Lors de la période Edo, une coutume a été inventée : O-chugen en été de début juillet à mi-août et O-seibo en hiver en décembre. Lors de ces périodes, offrir du saké permet d’exprimer sa gratitude envers ceux qui nous ont aidé. Enfin, pour un anniversaire, il est vraiment très délicat d’offrir une bouteille de saké enveloppée dans l’année de naissance de celui/celle à qui on offre le cadeau. C’est une très belle attention.

Offrande de saké

On peut aussi offrir du saké aux Divinités lors de festivals et des vacances du Nouvel An. On offre de la coupe au tonneau de saké. On peut même faire ce que l’on appelle osagari, c’est à dire consommer le saké avec les divinités.

Kagami biraki

Autre moment de célébration au Japon où l’on peut offrir du saké japonais : l’inauguration. Que ce soit pour l’inauguration d’un nouveau bâtiment ou d’un salon, une tradition veut que l’on pratique la cérémonie du kagami biraki. Cela signifie « ouvrir le miroir » : avec un maillet, le couvercle d’un tonneau de saké que l’on appelle komodaru, est brisé afin que le saké gicle pour apporter la chance. Les intervenants peuvent aussi partager ensemble le saké. Cette cérémonie existe depuis longtemps : le quatrième Shogun Tokugawa a été le premier a le faire il y a plus de 300 ans. C’est aujourd’hui une cérémonie shinto qui est largement utilisée.

San san kudo

Enfin, un autre moment joyeux où le saké est utilisé : le mariage. Un rituel est réalisé : le sakazuki goto. Ce rituel shinto peut être fait lors d’autres événements car il a pour signification de lier deux individus entre eux comme un contrat. Cependant lors du mariage il prend tout son sens avec le san san judo (littéralement 3, 3, 9 fois). Les mariés vont boire trois fois dans trois coupes que l’on appelle sakazuki. Les coupes ne sont pas de même taille (on commence par la plus petit et on finit par la plus grande). Le chiffre 3 est indivisible et sacré dans le bouddhisme. Quant au chiffre 9, il est donc le symbole du bonheur multiplié par 3. C’est un moment important où les hommes et les divinités sont unis : le couple est alors scellé et aura un mariage prospère.

Il existe d’autres célébrations autour du saké japonais. Peut être que cela sera l’occasion d’écrire un nouvel article pour une nouvelle émission !

France Bleu Gironde

#Emission France Bleu Gironde du 11 Novembre 2020 (16:15 pour réécouter le passage en cliquant sur le lien)

Cet article vous a plu ?

Si cet article vous a plu vous pouvez le partager avec vos amis et continuer à en discuter sur les réseaux sociaux.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest